Télévision

Publié le par STÉPHANE'S BLOGS

Canal+ zappe « Le Grand Journal »

L’arrêt de l’émission quotidienne, le 17 mars, illustre les tâtonnements de la chaîne. Le 3 février, l’émission a attiré 116 000 téléspectateurs, soit 0,6 % de parts d’audience.

L’émission « Le Grand Journal » de Canal+, le 24 mars 2016. MARTIN BUREAU/AFP

L’émission « Le Grand Journal » de Canal+, le 24 mars 2016. MARTIN BUREAU/AFP

Le Grand Journal » n’est plus qu’un souvenir, comme cette photo en noir et blanc tweeté lundi 13 février par Michel Denisot : un portrait posé, signé Harcourt, sur lequel l’ancien hôte de l’émission de Canal+ est entouré d’Omar (Sy) et Fred (Testot), Yann Barthès, Jean-Michel Aphatie, Ariane Massenet et Mouloud Achour. Quelques-unes des personnalités qui se sont distinguées dans ce talk-show de fin de journée, lancé en 2004, aux côtés de Guillaume Gallienne, Kyan Khojandi de Bref, Ali Baddou ou Louise Bourgoin. Autant de gens qui ont depuis quitté Canal+, à l’exception de Mouloud Achour. La dernière émission sera tournée le 3 mars, selon Puremédias, et les deux semaines suivantes verront la diffusion d’un best-of avant l’arrêt définitif le 17 mars.

Au-delà de la nostalgie d’une émission elle-même sans cesse comparée à son illustre ancêtre « Nulle part ailleurs », l’annonce de l’arrêt du « Grand Journal » est logique au regard de ses audiences : vendredi 3 février, l’émission a attiré 116 000 téléspectateurs, soit 0,6 % de part d’audience. Très loin des records d’audiences de l’ère Denisot, supérieurs à 2 millions de personnes. Mais aussi loin des 1 à 1,3 million de fidèles sur lesquels pouvait encore compter « LGJ » mi-2015, au moment de sa reprise en main par le Vivendi de Vincent Bolloré.

Après les passages de Maïtena Biraben puis de Victor Robert comme animateurs, la direction met fin à un talk-show qui ne jouait plus dans la même cour que ses concurrents : « Touche pas à mon poste », de Cyril Hanouna, sur C8 (1,34 million de spectateurs, le 3 février), « Quotidien », de Yann Barthès, sur TMC (1,15 million) ou « C à vous », d’Anne-Sophie Lapix, sur France 5 (967 000).

Ajustement de grille 

« C’est la vie de la télévision, relativise Gérald-Brice Viret, le directeur des antennes de Canal+, qui tient à saluer le travail de l’équipe du « Grand Journal » et de Victor Robert. Nous avions pensé mettre fin à l’émission fin décembre mais c’était en milieu de saison. Depuis, comme nous avons fixé au 27 février le lancement de CNews, la nouvelle version de notre chaîne d’information, nous pouvons resserrer le clair de Canal+. Nous nous concentrons sur certaines marques : “Le Gros Journal”, de Mouloud Achour, qui a une résonance sociale et “Le Petit Journal”, de Cyrille Eldin, qui peut être renforcé et amélioré, à la faveur de la présidentielle. » Cette dernière émission va être rallongée.

Par 

Publié dans Télévision

Commenter cet article