Télévision

Publié le par STÉPHANE'S BLOGS

The code 

Jeudi 19 février 2015 à 20h50 sur ARTE 

Deux frères, l'un journaliste web et l'autre hacker, tentent de déjouer un vaste complot lié aux biotechnologies ... Une série australienne d'une redoutable efficacité traitant des vertiges de notre monde hyperconnecté. 

Jesse (Ashley Zukeman) pirate le serveur de la société de biotechnologie Physanto.

Jesse (Ashley Zukeman) pirate le serveur de la société de biotechnologie Physanto.

Ned Banks mène sa carrière de journaliste d'investigation comme il peut, tout en veillant sur son frère, un geek brillant mais perturbé. Ned enquête sur un mystérieux accident dans l'Outback impliquant un couple d'adolescents et un camion provenant du centre de recherches hautement sécurisé Physanto. Quand Alex Wisham, l'enseignante des deux jeunes concernés, l'informe qu'elle détient une vidéo de l'accident, Ned pense avoir mis la main sur le scoop qu'il attendait depuis longtemps ...

Cyberactifs

L'un est journaliste travaillant pour un site peu regardant sur les scoops qu'il publie en temps réel. L'autre est un hacker surdoué dans le collimateur de la police cybercriminelle. Tous deux évoluent dans un monde survolté, au stress permanent, où leur puissance d'action, dopée par les outils numériques, peut se retourner contre eux à tout moment. Finalement, c'est dans les mailles d'un vaste complot lié aux biotechnologies, mêlant des représentants de l'État et des trafiquants internationaux, qu'ils se retrouvent pris au piège. Menée tambour battant, cette série australienne en six épisodes s'inscrit avec une efficacité redoutable dans les thématiques de son époque. Plaçant l'innovation technologique au cœur de l'intrigue, le scénario, vertigineux, met en scène des personnages pour qui tout ne cesse de s'accélérer et de s'amplifier - communiquer, s'informer et donc être repéré à chaque instant. L'un des axes forts d'une série qui apparaît comme une digne descendante de 24 heures chrono. Écriture, interprétation, réalisation, montage, décors… : dans la catégorie "fiction télévisée", The code est nommée à neuf reprises pour les prix de l'Australian Film Institute, décernés fin janvier

Publié dans Télévision

Commenter cet article